Pages

mardi 21 mai 2019

Aux municipales, mon parti, c'est Saintes !




C'est avec une grande surprise (et un petit sourire !) que j'ai appris, dans le Sud ouest de samedi, que j'avais demandé l'investiture d'En Marche pour les municipales et qu'elle m'était refusée ! Que le très rochelais référent départemental de ce mouvement se rassure, je n'en veux pas ! En revanche, il ne lui est pas interdit d'écouter son comité local saintais que j'ai effectivement rencontré, à la demande de ses membres. J'y ai découvert des personnalités très intéressantes et sympathiques avec qui j'ai eu la chance d'échanger pendant prés de 2 heures. S'il avait écouté ces saintais, En Marche, il aurait su que je ne solliciterai aucune investiture, ni de mon parti, ni d'un autre : aux municipales, mon parti, c'est Saintes ! Nous sommes en train de composer une équipe aux compétences et sensibilités diverses, loin de tout sectarisme, unie par un projet et par l'envie de servir les saintaises et les saintais et pas seulement une étiquette. Je laisse à Mr Biard le jeu des tractations politicienne pour composer une liste, faite de quotas de parti, cela semble le passionner… même si certains en déduiront qu'avec Biard à la barre, ça semble mal biarré...

jeudi 9 mai 2019

le groupe "Ensemble et Autrement" s'agrandit



Nous sommes très heureux  d'accueillir Philippe CREACHCADEC dans notre groupe Ensemble et Autrement depuis le 1er mai. 

mardi 7 mai 2019

Europénnes 2019


Dans le cadre des élections européennes, j'ai accepté de figurer en 43 éme position sur la liste UDI - les Européens, conduite par Jean-Christophe LAGARDE.
A l'origine, je n'avais pas prévu d'être candidat, mais Jean-Christophe Lagarde m'a convaincu de participer à cette belle équipe pour y défendre l'avenir du système de sécurité civile à la française, c'est à dire l'organisation actuelle des services de secours avec les pompiers volontaires. Il a très bien compris la nécessité d'intervenir, dès le début de la mandature, en proposant une nouvelle directive sur le temps de travail qui tiendra compte de la spécificité française, sans conséquence sur le calcul du temps de travail effectif. L'objectif: maintenir un réseau de pompiers volontaires indispensable à notre système de secours.
Il l'a tellement bien compris que nous sommes trois sapeurs-pompiers sur sa liste et nous aurons la mission de le conseiller sur ce plan. 
Le Ministre de l'intérieur à annoncé la volonté du gouvernement d'agir au niveau européen. Nous voulons le soutenir mais au delà des promesses, il faut des actes rapides et nous savons, tous les trois, que les élus UDI porteront, dès leur élection, ce nouveau projet de directive.
J'invite tous les français qui sont attachés à leur service public de sécurité civile, a voter et faire voter pour la liste UDI - Les Européens afin de leur garantir les meilleurs secours possibles.

lundi 29 avril 2019

Mise au point mathématique





Cette rentrée scolaire me semble une belle occasion de réinterroger ensemble quelques notions  de mathématique!
Lors du dernier conseil municipal, j'ai regretté la baisse importante des subventions aux clubs sportifs: moins 17% en 2019 par rapport à 2018 (65800€). En réponse, le Maire évoquait une enveloppe de 200 000 € réservée aux infrastructures sportives que je n'aurai pas utilisée, lorsque j'étais adjoint. Sur le fond, effectivement, certains travaux que j'avais prévus n'ont pas pu être finalisés...car, les travaux dans les salles, comme ailleurs, sont réalisés en fonction des priorités données aux services techniques et malheureusement, ces décisions ne dépendent pas de l’adjoint aux sports. J’ai donc été très gêné de voir le Maire remettre en cause, comme cela, le travail de son adjoint en charge des travaux devenu premier adjoint à qui je veux apporter tout mon soutien: je sais qu’il aura à coeur d’employer les crédits votés en faveur des infrastructures sportives dans le respect du vote du conseil municipal. Mais comme les bons comptes font les bons amis, je dois avouer qu’en l’occurence, le compte n'y est pas! Et oui, le Maire a omis de noter que je n’ai pas pu utiliser non plus les 90 000 € que j'avais prévus pour changer la chaudière du grand Coudret, suite aux nombreuses pannes subies chaque hiver. Il faut dire qu’il a ordonné que cette somme soit réaffectée à d’autres travaux qu’ils jugeait plus urgents….De mon côté, je souhaite alerter une nouvelle fois, comme je l’ai fait en réunion de majorité par le passé, sur l’importance de la sécurité dans les équipements sportifs, ce qui nécessite encore des travaux. En tous cas, plus que des petits calculs en conseil municipal…..




vendredi 26 avril 2019

Un nouveau groupe au conseil municipal de Saintes


Le nouveau groupe d’élus d'opposition « ENSEMBLE ET AUTREMENT » issu de la majorité s’implique au sein des commissions du conseil municipal dans le respect de ses valeurs et ses idées sans opposition systématique et se veut être vigilant au suivi des projets en cours, à la gestion et la maitrise du budget de la ville. Nous avons choisi de nous désolidariser de la politique de Monsieur le maire à la suite de divergences de points de vue, de désaccords stratégiques sur le volet économique par exemple, de dérives budgétaires, de problème de gouvernance, d’opacité sur certains projets structurants de la ville, d’un manque de communication et de concertation auprès des saintais et dernièrement un manque de moyen financier attribués au sport. Nous reconnaissons que la plupart des projets municipaux actuels sont nécessaires  mais nous déplorons l’empressement que l’on veut y mettre au détriment de la réglementation en vigueur, le manque de transparence, de méthodes, de projection financière claire, d’écoute de démocratie et de respect. 
Nous avons décidé de rester dans le conseil municipal pour servir les saintais et défendre leurs droits et leurs attentes.  Aujourd’hui comme demain guidés par le seul intérêt général, Caroline AUDOUIN, Bruno DRAPRON, Marie-Line CHEMINADE et Annie TENDRON ont œuvré, œuvrent et œuvreront encore  pour SAINTES et les SAINTAIS.

Nous sommes à votre disposition, pour un rdv merci d'appeler le 06.79.61.55.71
Bruno Drapron conseiller municipalMarie-Line Cheminade conseiller municipalAnnie TendronCaroline Audouin conseiller municipal

mercredi 21 novembre 2018

Une nouvelle équipe UCI féminine en France




Une nouvelle équipe UCI féminine en France
Après 5 années passées en division nationale avec de très belles victoires, la DN17 NA devient l’équipe « Charente-Maritime UCI Women’s team »et évoluera en 2019 en UCI.
Cette ambition prend en compte le choix de l’UCI de créer dés 2020, un World tour féminin et un niveau continental dans lequel nous souhaitons nous inscrire. Il est très probable de voir aussi dés 2020 de grandes épreuves revenir aux calendriers des courses comme le tour de France féminin qui ouvrira une très belle fenêtre médiatique pour  notre  équipe.


Cette équipe, de part la volonté de son staff, sera 100% française avec une structure de formation (équipe réserve en DN, stages de repérages, intervention dans les clubs…), l’ambition du staff pour 2019 est de faire découvrir aux filles le plus haut niveau et de préparer sereinement l’équipe aux grandes épreuves du calendrier 2020 avec là de réelles ambitions de résultats.


Charente-Maritime UCI Women’s team 2019 :
Pauline ALLIN, Iris SACHET, Anaïs MORICHON, Lucie LAHAYE, India GRANGIER, Noémie ABGRALL, Gladys VERHUSLT, Marine QUINIOU et Manon MINAUD
Réserve départementale :
Balladyne TRISCH, Audrey MENUT et Marie FUMEY
Formation jeunes :
Isaline CHAUVET, Pauline FAURE


Encadrement :
Président : Gérard DAMIENS
Manager général : Bruno DRAPRON
Directeur Sportifs : Jean-Christophe BARBOTIN
Adjoints : Jonas DUPUIS, Laurent DUPUIS

vendredi 19 octobre 2018

Le city stade fait son show

Venez nombreux, lundi 29 octobre prochain, pour la journée d'inauguration du nouveau city stade saintais Rue des Catives à proximité de la maison de quartier de Bellevue.
Beaucoup d'animations sont prévues !

mercredi 17 octobre 2018

l'avenir des missions locales en question



Le projet de reprise des missions locales par pôle emploi passe plutôt mal.  En effet, il semblerait que  le gouvernement travaille sur la reprise des Missions Locales par Pôle Emploi. Cette information pose beaucoup de questions.
La Mission Locale effectue un suivi global qui prend en compte les problématiques de santé, logement, mobilité, ... qui lutte contre la marginalisation en maintenant l'accompagnement des jeunes sans "radiation mais" avec reprise en main quand les engagements ne sont pas tenus.
Quid des (nombreux) jeunes qui ne souhaitent pas être inscrit à Pôle Emploi ? quel suivi ? quel accompagnement ?  Beaucoup de jeunes ne pouvant prétendre à indemnités ne vont pas à Pôle Emploi.
Concernant les financements des collectivités pas d'économie puisque il est prévu que ces financements soient maintenus et versés à Pôle Emploi "sans droit de regard sur leur utilisation". les collectivités risquent elles pas de réduire drastiquement leurs financements en 2019 dans la prévision du transfert de compétence et donc des financements ? Que se passera t'il avec les personnels  des Missions locales ? seront ils intégrer à pôle emploi ?
Toutes ces questions méritent un éclaircissement rapide de la part du Gouvernement.
Je vais proposer à mes collègues de la CDA de Saintes d'interpeller le Gouvernement pour obtenir des précisions sur les intentions du Gouvernement.

L'inquiétude est telle qu'une pétition est en ligne :

jeudi 11 octobre 2018

Une décision difficile à prendre

Chères saintaises, chers saintais,
Il y a 4 ans maintenant, vous avez fait le grand bonheur de confier les clés de la ville à l'ensemble des élus de la liste dont je faisais partie. Je ne vous remercierai jamais assez. Mais je dois aujourd'hui vous informer que j'ai adressé au Préfet de la Charente-Maritime une lettre de démission de mes fonctions d'adjoint au Maire en charge de la jeunesse, du sport et de l'insertion à compter du 1er décembre 2018. C'est donc en tant que conseiller municipal sans délégation que je siègerai par la suite.
Plusieurs raisons motivent cette décision qui a été très difficile à prendre. Conseiller municipal d'opposition pendant 5 ans, j'ai fait le choix de ne pas mener de liste aux municipales de 2014 parce que l'union d'un maximum de profils différents me semblait être une chance pour Saintes. Aujourd'hui, malheureusement, la gouvernance municipale ne permet pas à ces potentialités de s'exprimer et d'agir au mieux pour notre ville. Pour le pompier que je suis, de nature peu conflictuelle et élevé dans le travail en équipe, c'est un crève-cœur qui ne cesse de prendre de l'ampleur jusqu'à devenir difficilement soutenable.
Au-delà de cela, ma décision est le résultat de désaccords stratégiques notamment sur le volet économique. Comme beaucoup d'habitants, j'ai cru que le réseau d'entreprises que le Maire avait mis en avant serait un atout pour Saintes et je souhaite de tout cœur que cela le devienne. Mais pour le moment, en l'absence de nouvelles installations industrielles, je pense qu'il est extrêmement dangereux pour le cœur de ville de remplir des friches industrielles avec des grandes surfaces commerciales.
Le peu de moyens financiers accordés aux équipements sportifs et plus généralement, au sport est une autre divergence profonde de point de vue. J'ai essayé pendant 4 ans de mieux les valoriser mais force est de constater que mon pouvoir de conviction trouve ses limites.
Dernière grande source d'inquiétude pour moi : le manque de visibilité notamment sur les résultats du futur compte administratif 2018 et sur le budget primitif 2019. Je ne veux pas porter la responsabilité de choix dont je ne maitrise pas toutes les données.
Malgré ces différences de points de vue, je souhaitais vous dire que j'avais eu plaisir à travailler dans cette équipe au service du sport et des saintais. je ne regrette pas cette aventure qui m'a permis de côtoyer des agents publics investis et compétents et des élus engagés et travailleurs. Je voulais également vous assurer que vous pourrez toujours compter sur mon engagement en tant que vice-président de l'agglomération (en charge de la politique de la ville et de la gestion des piscines) et conseiller régional.
Bruno DRAPRON

inauguration du City Stade de Bellevue